2 Avril 2018 : J3 Bourdelles – Sauvin (68kms)

8h : Michel nous propose un petit déjeuner généreux avec un délicieux quart quart maison. Puis Patrick resserre mes freins et nous prenons la route…. Enfin essayons. Grosse frayeur: l’assistance du stricker ne démarre plus. Nous sommes 5 à tout vérifier, Fredo trouve même un promeneur travaillant en maintenance industrielle qui vient réfléchir avec nous. Malgré plusieurs tentatives, ça ne décolle pas. J’appelle Dominique qui a la gentillesse de décrocher en ce lundi de Pâques. Il suspecte un faux contact. Nous multiplions les essais jusqu’à ce que Francoise déclenche le stricker en débranchant le fusible du frein. Alors nous comprenons: le frein serré coupe élctroniquement le moteur ! Desserrage du frein a disque, après tout jusqu’à Toulouse, c’est plat 

Tout rentre dans l’ordre: avantiiiii !

La piste se déroule au gré des ponts et des écluses. Chargé de la remorque, le stricker cale dès que la pente dépasse approximativement les 20%. Une fois il se met en travers et menace de reculer jusqu’au canal…  Ouf, Chantal et Françoise accourent et me poussent jusqu’en haut de la pente.

Laisser un commentaire

Fermer le menu