31 Mars 2018 : J1 Bordeaux Stalingrad- Frontenac

Départ de chez Patrick et Chantal à Pessac sous une pluie battante. On s’équipe de capes et poches plastiques aux pieds. Tout le monde pense a la possibilite de renoncer mais personne n’en parle. Francoise rit: « même si on l’avait voulu, on aurait pas pu faire pire ».

Jusqu’à la montée du pont de pierre, j’épuise la moitié d’ une batterie mais n’avance pas et m’épuise. Nous rejoignons Fred et son super attelage, répartissons mieux entre nous 5 le poids de ma remorque ( Fab) qui dépassait la capacité de traction du stricker, puis on sort de Bordeaux par Cenon.

45 min après le départ, la pluie cesse. Maintenant nous pédalons entre les propriétés centenaires jusqu’au convivial café de Latresnes où nous dégustons un grand chocolat chaud maison. Quel délice ! Voici des forces pour les 20km qui nous séparent de Créon.

14h: nous arrivons a la station vélo de creon qui fete ses 15 ans. Présentons roues liberees et le film réalise par Patrick le long de son périple Pessac- Redon sur la velodyssée, 18 mois après la révélation de la tumeur cancéreuse qui lui a fait perdre l’usage de ses jambes. Nous sommes touchés de partager cette belle histoire de renaissance avec les randonneurs présents mais aussi avec Francis notre merveilleux kiné, et la family team: Flore Guillaume, Michèle, Nicole et les 2 Christians.


Nous reprenons la route dans un festival d’arcs en ciel dans la foret en partie inondée pour rejoindre Frontenac. Un tunnel nous donne l’occasion d’explorer nos vocalises. Férue d’oiseaux, Françoise ne manque pas de reconnaitre l’envol du pigeon ramier au son du chant des mésanges.

 

 

Notre destination finale, le gite de Sauviolle à Frontenac nous offre un accueuil chaleureux avec chambre et sanitaires accessibles en fauteuil roulant. Les vélos sont stockés à l’abris, tandis que Patrick répare sa crevaison puis repars pour leur propre gite de charme – une ancienne commanderie du 15eme tenue par un chaleureux peintre /sculpteur.

L’archange de Frontenac nous propose un bon repas qui nous permet de rattraper les calories perdues dans le froid, la pluie et les 55km. Mais sur l’ensemble de la journée, nous avons eu bien plus de soleil que de pluie.

Une bien belle journée s’achève vivement la prochaine !

Comme c’est bon les vacances !

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu