Chronique de bidouille

En voyage, on est souvent amené à réfléchir pour se dépatouiller. Et, chat noir, je t'ai vu me lancer un sort quand chez Claire (encore elle!), j'ai cassé ma grue de coffre: oui, mais les 25 kg de mon stricker, il faut bien que je les charge et décharge!Alors je fouille dans mon vieux matos d'escalade, et la solution que je trouve, (inspirée du…

Continuer la lecture

Le stricker !

Mon premier vélo de para a grandement contribué à m'ouvrir les portes de la nature. Outre les bienfaits physiques, les 2500 km de chemins parcourus ont partiellement enseveli ma détresse et restauré ma rage de vivre malgré tout.Il existe plein de systèmes que chaque utilisateur peut prendre le temps de détailler, puis répondre ensuite aux questions qui lui seront peut être posées par d'autres…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu