Villeneuve Les Maguelonnes – 15/11/19

9h, vent 20 KM/h, 5°C: Haut les coeur, le grand soleil est là,  on y va bien emmitouflées!

Nous sortons le vélo et le handbike sur le parking spacieux de la maison de la nature de Lattes à côté de la piste qui longe le Lez. La piste en site propre et bien goudronnée, entourée de chevaux camargues et de flamants dans les roseaux, incite à l’aquarelle le temps qu’elle nous conduit vers la mer  . 

Nous allons jusqu’à Palavas pour remonter et rejoindre Villeneuve les Maguelones. Là une piste avec des ornières imbibées barrée temporairement pour cause de travaux conduit sur l’ile de la cathédrale à travers les étangs. Mais un passage caillouteux en pente et affleurant le canal est juste assez large pour passer en handbike. « Non, ce n’est pas raisonnable » tonne Mr Afraid dans mes oreilles. « Oui, mais ça a l’air tellement beau de l’autre côté » lui répond St BabS, ma patronne de plaisirs. 

-« Qu’en penses tu Barbara? »

-« C’est pas raisonnable, mais j’en ai envie » 

-« Moi aussi, on va faire attention, on fait demi tour et on ne se force pas si on le sens pas »

Zou, Barbara m’aide à passer et nous pénétrons dans l’harmonie d’un froid matin ensoleillé au milieu de l’étang de Méjean qui enserre la piste. La première personne que nous croisons est un ouvrier dans sa voiture. Oups! Mais au lieu de récriminer, complice, il nous encourage et affirme que la suite est jolie, praticable, et que l’accès à la cathédrale n’est pas bloqué. Youpi!

En effet c’est magique. Comme c’est agréable de pédaler en parlant du cyclisme au féminin, de la fièreté d’être « unE des deux » ! La présence des femmes dans ce mouvement https://www.midilibre.fr/2018/11/10/montpellier-je-suis-un-des-deux-la-reponse-des-cyclistes-a-philippe-saurel,4830605.php pourrait être mieux mise en valeur.  

Le retour par Palavas est moins attractif pour moi qui regrette la bétonnisation des cotes entreprise dans les années 60. Mais nous rejoignons vite les rives du Lez empruntées à l’aller.

Encore une jolie balade accessible, lançons nous! 

de Late.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :